2022, la biennale !

Du 29 octobre au 1 novembre 2022, à Bruxelles.

Une Biennale internationale pour échanger, confronter, débattre

Mobilisant des militantes et des militants, la Biennale 2022, troisième du nom, jouera son rôle d’espace ouvert et dynamique permettant, en confiance : la connaissance, la confrontation, l’échange, la dispute … Elle sera potentiellement la première à s’ouvrir à d’autres organisations qui se reconnaissent dans les
principes et les valeurs de l’Éducation nouvelle tout en inscrivant leurs projets associatifs dans des logiques d’actions qui peuvent être différentes de celles des organisations fondatrices.
Après celles de 2017 et de 2019, cette Biennale sera l’occasion renouvelée de nous émerveiller des pratiques et des réflexions de l’Autre, d’accepter le doute, d’entendre la critique, de dire et contredire, d’aller à la rencontre et d’accueillir, de donner et de recevoir, car, dans un contexte complexe à plus d’un titre, s’il est vital que nous entretenions et développions nos capacités d’indignation et de résistance, il est tout aussi fondamental d’entretenir et de développer nos capacités d’émerveillement, de rêve et de sollicitude. Cette Biennale sera exemplaire, articulant des temps pour penser, des temps pour partager, des temps
pour débattre, des temps pour vivre ensemble. Exemplaire car elle nous permettra de produire, de faire œuvre d’intelligence collective. Mettre l’éducation active, la pédagogie, au cœur d’un espace collectif de réflexion, de partage d’expériences et
d’échanges, telles sont donc les ambitions renouvelées de cette troisième Biennale de l’Éducation nouvelle. Lire la suite

Convergence(s) pour l’Éducation nouvelle : un élan international

7ème principe de ralliement Congrès de Calais 1921. — L’Éducation nouvelle prépare, chez l’enfant, non seulement le futur citoyen capable de remplir ses devoirs envers ses proches, sa nation, et l’humanité dans son ensemble, mais aussi l’être humain conscient de sa dignité d’homme.
L’éducation telle que nous la pensons participe de la transformation de nos sociétés en agissant sur les modes d’organisation, en soutenant les libertés individuelles pour plus d’égalité et de droits. Résister aux logiques de simples adaptations quand nous militons pour la transformation ! Résister à la marchandisation pour réaffirmer le rôle des services publics d’Éducation !
Lutter contre les idéologies identitaires et nationalistes qui enferment quand nous militons pour l’ouverture interculturelle…
L’approche que nous promouvons est celle d’une éducation globale travaillant sur les rapports entre les différents temps sociaux, entre discontinuité et complémentarité des espaces d’éducation formelle et non formelle. Ces enjeux sont présents, de façons différentes, dans beaucoup de pays du monde. Ainsi,
nous sommes convaincus : penser l’Éducation nouvelle ne peut se faire que dans une perspective internationale qui place l’humanisme au cœur du projet politique. Lire la suite