La musique s’invite à Bruxelles

Opus 1,61 aborde différents styles musicaux, en commençant chronologiquement par le rock progressif années 80, passant ensuite par le jazz et la musique du monde.

Textes et thèmes musicaux : La musique s’inspire du folklore roumain avec diverses influences orientales (turques, grecques et arabes) mais aussi slaves et tziganes. Les textes roumains sont prétextes à certaines questions sur l’amour et la vie, en relation avec les stéréotypes sociaux et la manière dont les gens simples les ont contournés, ou critiqués avec autodérision. L’humour fin s’articule sur un traitement mélodique simple, facile à fredonner. Ce qui importe, c’est la transmission d’une émotion directe dans une interprétation proche du théâtre. OPUS 1,61 « pasărea phoenix cântată într un birou de arhitectură »; Opus 1,61 Am iubit si-am haulit

Pour ce concert, Opus 1,61 a invité un musicien burkinabé, Zouratie Koné, continuateur de la tradition de Griots et constructeur artisan de plusieurs instruments traditionnels. Zouratie enseigne aussi la musique africaine en Belgique, par la méthode de la transmission orale. Atelier Zouratie Koné

OPUS 1,61 « pasărea phoenix cântată într un birou de arhitectură
Opus 1,61 Am iubit si-am haulit